Décodage biologique
ou Bio-décodage ®

Dans la démarche causaliste de la naturopathie, le décodage biologique est un atout supplémentaire puisqu'il a pour objectif de vous aider à trouver l'origine émotionnelle de votre symptôme, en en décodant le sens. 

Bio-déco-quoi ?

Le décodage biologique, ou biodécodage, est une approche thérapeutique qui permet au patient, au moyen de l'écoute du langage du corps, de "déchiffrer" les symptômes dont il souffre (maladie, douleur, blocage, phobie, handicap) pour en comprendre l’origine, la cause et le sens.

Ceux-ci sont liés à l’histoire du patient, à la façon dont il a pu s’adapter à des événements vécus. 

Ce travail se fait en s’appuyant sur la fonction biologique des organes touchés, qui nous donnera des indications sur le sens des maladies, leur « utilité », en faisant remonter les ressentis restés bloqués dans l’inconscient, puis en permettant aux patients de trouver de nouvelles ressources.

Ce travail se fait par la parole, en utilisants des outils issus de la PNL, l’hypnose, la sophrologie, la thérapie symbolique ou encore la psychogénéalogie.

Déontologie

  • La démarche du conseiller en Biodécodage n’est pas une alternative à la médecine, elle lui est complémentaire.

  • Le conseiller en Biodécodage ne se substitue en rien au médecin dans tous ses attributs. Il ne fait aucun diagnostic médical et ne prescrit ni ne modifie aucun traitement médical.

  • Le conseiller en Biodécodage encouragera toujours son client à suivre le traitement médical et les conseils donnés par son médecin. Il n'acceptera pas d'accompagner une personne qui désire arrêter son traitement sans avis médical. 

  • Il est soumis au "secret professionnel" et ne diffusera aucune information qui vous concerne, ni à des tiers, ni à la famille de son client.

  • Le naturopathe fait preuve d’humilité dans l’exercice de ses fonctions. Il connait ses limites et compétences et saura, si besoin, orienter son client vers la forme de médecine la plus adaptée à sa situation. Il renvoie systématiquement au corps médical allopathique dans tous les cas graves ou suspects.